woman covering face with both hands closeup photography

Comment surmonter une rupture amoureuse et passer à autre chose

Les ruptures amoureuses font partie intégrante des relations de couple. Selon une étude menée en 2020, une personne vivrait en moyenne 7 ruptures au cours de sa vie. Si certaines séparations se font en douceur et d’un commun accord, d’autres peuvent être plus brutales et difficiles à accepter.

Qu’elle soit subie ou choisie, une rupture amoureuse est toujours douloureuse. Elle s’accompagne d’un véritable travail de deuil qui demande du temps. Heureusement, il est possible de faciliter ce processus et de parvenir à tourner la page plus rapidement. Explications.

Pourquoi une rupture survient-elle ?

sleeping woman in train at daytime

Avant de songer à reconstruire sa vie après une séparation, il est important de comprendre ce qui a mené à la rupture. Voici les principales causes de fins de relation de couple :

  • Des attentes trop élevées vis-à-vis du conjoint
  • Une mauvaise communication au sein du couple
  • Des disputes récurrentes
  • Des infidélités
  • Des difficultés à exprimer ses besoins et ses émotions
  • Un manque d’intimité physique et émotionnelle
  • La routine qui s’installe et l’ennui
  • Des divergences sur des sujets importants (argent, enfants, lieu de vie…)
  • Des problèmes de consommation excessive (alcool, drogues…)
  • Des troubles psychologiques non soignés (dépression, anxiété, troubles de la personnalité…)
  • Des violences physiques ou psychologiques

Il arrive également que l’un des partenaires ne soit simplement plus amoureux, sans raison apparente. L’amour s’érode alors petit à petit jusqu’à disparaître.

Les différentes étapes du deuil après une rupture

Suite à une séparation, la personne quittée ou qui a décidé de partir traverse différentes étapes pour faire son deuil. D’après le psychiatre et psychanalyste John Bowlby, on distingue 4 phases principales :

Le déni

Il s’agit d’un mécanisme de défense face à l’annonce de la rupture. La personne refuse d’admettre la réalité de la séparation et fait comme si de rien n’était. Cette phase permet de se protéger le temps d’encaisser le choc de la rupture.

La colère

Une fois le déni levé, c’est la colère qui prend le dessus. On en veut à l’ex-partenaire de nous avoir quitté. On ressasse sans cesse les erreurs qu’il a pu commettre. C’est également à ce moment que l’on a tendance à harceler l’autre pour obtenir des explications ou tenter de le reconquérir.

La tristesse

Les reproches laissent finalement place au chagrin. On réalise que la relation est terminée et que l’être aimé ne fera plus partie de notre vie. C’est la phase pendant laquelle on a le plus tendance à déprimer. Heureusement, l’intensité de la tristesse diminue avec le temps.

L’acceptation

Il s’agit de l’étape finale, celle qui nous permet de tourner définitivement la page et d’envisager l’avenir plus sereinement. On accepte la rupture, ainsi que nos torts et ceux du partenaire. On réalise également que ce n’est pas la fin du monde et qu’on peut retrouver le bonheur.

LIRE  Pourquoi les hommes aiment les lesbiennes ?

L’importance de couper définitivement les ponts

woman lying on bed

Lors d’une séparation, de nombreuses personnes conservent un lien avec leur ex, pensant que cela les aidera à mieux accepter la rupture. C’est même parfois encouragé par l’entourage. Pourtant, les spécialistes sont formels : garder contact est une erreur qui complique considérablement le travail de deuil.

Pourquoi couper contact ?

  • Cela empêche de faire correctement son deuil et de passer à autre chose
  • On ressasse constamment la relation et ses échecs
  • Cela entretient un sentiment de manque permanent
  • On espère inconsciemment revivre avec son ex
  • C’est source de souffrance à chaque nouvelle de l’ex

Le contact permanent donne l’impression que la relation n’est pas totalement terminée et fait naître de faux espoirs de réconciliation. Résultat : impossible d’envisager sereinement l’avenir sans l’être aimé.

Pendant combien de temps ?

La durée conseillée du black-out total varie généralement entre 3 mois minimum pour une relation de quelques mois, jusqu’à 6 mois pour une histoire plus longue. L’idéal étant de reprendre contact uniquement lorsqu’on sera passé à autre chose et qu’on ressentira à nouveau de l’indifférence.

Les erreurs à ne pas commettre

  • Consulter les réseaux sociaux de son ex
  • Envoyer des messages lorsqu’on a bu
  • Demander de ses nouvelles à des amis communs
  • Rester ami sur les réseaux sociaux
  • Accepter de le ou la revoir si l’on n’est pas passé à autre chose

Toutes ces actions ne feront que raviver la blessure et la souffrance. Elles donnent aussi de faux espoirs de réconciliation.

Les étapes clés pour passer à autre chose

Certaines actions peuvent grandement faciliter le fait de tourner la page après une rupture. Les spécialistes recommandent de suivre 5 étapes principales :

Comprendre pourquoi on stagne

Après une séparation, il est fréquent de rester bloqué sur le passé, incapable d’avancer. Pour sortir de cette impasse, il est conseillé d’analyser objectivement la situation afin de réaliser qu’il est nécessaire de passer à autre chose.

Une méthode efficace consiste à faire 2 listes :

  • Ce qui ne va pas dans le fait de s’accrocher au passé
  • Ce que l’on pourrait mettre en place pour aller de l’avant

S’accorder le droit d’aller mieux

Certaines personnes ont du mal à comprendre qu’elles ont le droit d’aller mieux et de guérir après une rupture. Or, se complaire dans la souffrance et la victimisation n’aide en rien, bien au contraire.

Il est donc essentiel de s’autoriser à guérir plutôt que de résister inconsciemment au changement. Cela passe notamment par le fait d’écouter ses proches lorsqu’ils nous poussent à réagir.

LIRE  Comment rencontrer et séduire une MILF ?

Franchir le premier pas

Entamer une démarche pour aller de l’avant est toujours compliqué. Un bon moyen de se motiver est de considérer ce changement comme une preuve de volonté plutôt qu’un renoncement ou un abandon.

Cela permet de réconcilier l’envie d’avancer et le besoin de persévérer qui nous anime trop souvent.

Lâcher prise

Une fois la décision prise, il faut accepter de lâcher prise sur le passé. Arrêter de ressasser en boucle les bons moments et d’idéaliser la relation. Mais aussi cesser de chercher à tout prix les raisons de l’échec.

Il s’agit d’apprendre à fixer son attention sur le présent et le futur plutôt que sur ce qui n’est plus.

Réussir pleinement ce changement

Même lorsqu’on a fait le deuil, un sentiment de doute peut surgir face à ce nouveau départ. Pour le combattre, il est conseillé d’imaginer le meilleur scénario possible plutôt que de céder à la peur.

Anticiper positivement la suite, en ayant conscience que cette rupture recèle aussi son lot d’opportunités, est essentiel pour aborder sereinement cette nouvelle vie.

Les pièges à éviter pour faciliter le deuil

woman covering face with both hands closeup photography

Certains travers sont à proscrire absolument car ils têmhent la guérison et la reconstruction. En voici 5 :

Ruminer en boucle

Repenser constamment à la rupture, aux problèmes qui ont mené à la séparation, est contre-productif. Ces pensées tournent en boucle sans permettre d’y voir plus clair. Elles sont source de souffrance et bloquent tout avancement.

S’apitoyer sur son sort

Se complaire dans la victimisation et rechercher en permanence la compassion de son entourage est une attitude toxique. Si elle peut soulager sur le court terme, elle mène finalement à s’enliser dans sa détresse.

Tenter de comprendre l’incompréhensible

Face à une séparation soudaine, on cherche désespérément à connaître les raisons de l’échec. Mais certaines ruptures resteront à jamais mysteries et il est vain de s’acharner.

Entretenir la rancoeur

Ruminer sa rancune envers l’ex-partenaire est néfaste et épuisant sur le long terme. Il vaut mieux travailler à pardonner plutôt que de rester obsédé par les torts de l’autre.

Nier ses responsabilités

Même lors d’un abandon brutal, chacun porte sa part de responsabilité dans l’échec de la relation. Pour avancer, il est donc essentiel d’identifier et de reconnaître ses propres torts.

Les conseils des spécialistes pour aller de l’avant

Psychologues et psychanalystes recommandent certaines pratiques pour accélérer le travail de deuil et la reconstruction. En voici 5 particulièrement efficaces:

Exprimer ses émotions

De nombreuses études l’ont démontré : verbaliser régulièrement ses sentiments après la rupture accélère le processus de guérison. Cela permet de mieux réaliser les problèmes dans la relation et de se détacher plus vite de l’ex-partenaire.

LIRE  Plan cul lesbienne : comment en trouver ?

Reprendre une activité sportive

Faire du sport permet de stimuler la sécrétion des hormones du bien-être comme les endorphines ou la sérotonine. L’activité physique aide donc à lutter contre la déprime post-rupture et à retrouver confiance en soi.

Entamer une thérapie de couple

Suivre quelques séances avec un thérapeute de couple, même après la séparation, peut aider à y voir plus clair. Cela permet au passage d’apprendre à mieux communiquer ses besoins et ses émotions dans ses futures relations.

Changer de routine

Couper avec son quotidien d’avant, celui partagé avec l’ex-partenaire, facilite grandement l’acceptation de la rupture. Il est conseillé de modifier ses habitudes, d’entreprendre de nouvelles activités et de voir d’autres personnes.

Partir en voyage seul

Rien de tel qu’un voyage en solo pour faire le point et se retrouver. C’est aussi une façon de prouver que l’on peut très bien vivre sans son ex et que de nouveaux horizons s’offrent à nous.

Comment reconstruire sa vie après une rupture ?

Une fois toutes les étapes du deuil passées, vient le temps de la reconstruction. Mais par où commencer lorsqu’on a l’impression d’avoir tout perdu avec la fin de cette relation ?

Prendre soin de soi

Profiter de ce nouveau célibat pour chouchouter son corps et son esprit. Se faire plaisir avec une nouvelle coupe de cheveux, une garde-robe makeover, des soins du visage ou du corps… Toutes ces petites choses boostent la confiance et l’estime personnelle.

Renouer avec ses passions

La vie de couple a tendance à nous éloigner de nos activités préférées. Le célibat est donc le moment idéal pour renouer avec ses passions délaissées : sport, lecture, écriture, guitare… Elles sont essentielles à l’équilibre.

Elargir son cercle social

Les ruptures sont souvent synonymes de repli sur soi et d’isolement social. Or, s’entourer de ses proches, rencontrer de nouvelles personnes sont des étapes capitales. Cela permet de relativiser la rupture et de reprendre goût à la vie.

Se fixer de nouveaux objectifs

Rien de tel que de se lancer de nouveaux défis pour se prouver qu’une vie épanouissante sans son ex est possible. Que ce soit professionnellement ou personnellement, se fixer des objectifs et travailler à les atteindre est motivant.

Cultiver l’optimisme

Rester confiant en l’avenir et en sa capacité à retrouver le bonheur est essentiel. Même si la séparation semble insurmontable sur l’instant, on finit tous par s’en remettre et par aimer à nouveau.

Experte dans les rencontres et les relations lesbiennes !