woman stretches her hands with open palms as a stop sign.
woman stretches her hands with open palms as a stop sign.

Pourquoi ne faut-il pas se remettre en couple avec son ex ?

Se remettre en couple avec son ex, l’idée a de quoi séduire. On connaît déjà la personne, on partage des souvenirs communs, la complicité est souvent encore là. Pourtant, de nombreuses études démontrent que ces « retours de flamme » ont peu de chances d’aboutir sur une relation saine et épanouie.

Alors, pourquoi est-il fortement déconseillé de renouer avec son ex ? Sont-ils voués à l’échec ou existe-t-il des exceptions ? Devons-nous fuir toutes tentatives de « recoupling » ou certaines peuvent-elles s’avérer fructueuses ? Décryptage.

Les raisons qui poussent à revenir vers son ex

Avant de comprendre pourquoi il ne faut pas retomber dans les bras de son ex, intéressons-nous aux motivations qui nous poussent, souvent inconsciemment, à renouer le contact.

La nostalgie du passé

Lors d’une séparation, notre cerveau a tendance à occulter les mauvais souvenirs et à ne conserver que les bons moments partagés avec l’être aimé. C’est ce qu’on appelle « l’effet nostalgie ». On idéalise alors la relation passée, ce qui rend très tentant l’idée de la revivre.

Le mythe du grand amour

Élevés avec les contes de fées et les comédies romantiques, nous sommes nombreux à croire au grand amour parfait et éternel. Or, une relation de couple comporte son lot d’imperfections et de désillusions. Persuadés d’avoir trouvé « la bonne personne », nous sommes prêts à lui accorder une seconde chance.

La peur de la solitude

La rupture s’accompagne d’un sentiment de solitude qui peut devenir insupportable pour certaines personnes. Plutôt que d’affronter ce vide affectif, elles préfèrent se raccrocher à une relation connue et rassurante, même si elle n’était pas pleinement épanouissante.

Le besoin de réconfort

En période de fragilité émotionnelle, comme lors d’une séparation, nous avons besoin de réconfort et de réassurance. L’ex-partenaire semble alors toute désignée pour combler ce manque et apaiser nos peines de cœur.

LIRE  Comment montrer qu’on est lesbienne ?

Pourquoi se remettre avec son ex est une mauvaise idée ?

Bien que séduisante de prime abord, l’idée de renouer avec un ex s’avère souvent désastreuse. Explications.

Parce que l’histoire s’est terminée pour de bonnes raisons

Rappelons-le, il existe de solides motifs qui ont conduit à la rupture. Même si la nostalgie anesthésie temporairement notre mémoire, ces problèmes finissent toujours par resurgir.

Les statistiques sont formelles : parmi les couples qui se reforment, seuls 12% parviennent à repartir sur des bases saines et à construire une relation épanouie sur le long terme.

Parce qu’on risque de reproduire les mêmes schémas

Faute d’avoir pris le temps d’analyser nos erreurs, on a tendance à retomber dans les travers qui ont causé l’échec de notre première histoire. Sans un important travail d’introspection, le scénario a donc de fortes chances de se répéter.

Parce que la confiance est rompue

Lorsqu’un couple se sépare, c’est bien souvent le lien de confiance qui a été mis à mal, parfois de façon irréversible. Or, sans confiance, impossible de bâtir une relation de qualité. Le pardon est parfois difficile à accorder.

Parce qu’on peut difficilement changer quelqu’un

Si votre partenaire ne vous convenait pas sur certains points essentiels (infidélité, addiction, violence…), il est peu probable que la personne change radicalement. Croire le contraire relève de la pensée magique.

Parce que le deuil est reporté

Plutôt que d’accepter la réalité de la rupture et d’entamer sincèrement le travail de deuil, on préfère le fuir en s’engageant trop rapidement dans une nouvelle relation. Ce deuil reporté finit toujours par resurgir, parfois de manière explosive.

LIRE  Comment les lesbiennes font-elles l’amour ?

Les dangers de la relation pansement

Lorsqu’on enchaîne les rencontres amoureuses sans temps mort, on parle alors de « relation pansement » ou rebound relationship en anglais. Ce mécanisme d’auto-protection comporte néanmoins des risques.

Un phénomène courant

D’après les études menées sur le sujet, 37% des célibataires fraîchement séparés choisissent l’option de la relation pansement dans les 3 mois suivant leur rupture. Un tiers d’entre eux le font même dans le premier mois !

C’est dire s’il s’agit d’un réflexe fréquent pour tenter d’atténuer les affres causées par une séparation douloureuse.

Des risques psychologiques

  • Légitimer l’échec de la première relation plutôt que d’en tirer des enseignements
  • Reproduire les schémas néfastes issus de l’histoire précédente
  • Reporter le travail de deuil en s’engageant trop rapidement dans une nouvelle romance

Des risques interpersonnels

  • Faire souffrir le nouveau partenaire en l’utilisant comme « substitut affectif »
  • Mener le nouveau partenaire à idéaliser la relation et à en attendre trop
  • Rompre brutalement cette nouvelle idylle lorsque la désillusion s’installe

Quels profils sont les plus concernés ?

Certains profils de personnalité sont plus enclins que d’autres à enchaîner les relations sans temps mort.

C’est notamment le cas des personnes souffrant d’anxiété d’abandon et de manque de confiance en soi. Craignant par dessus-tout la solitude, elles sont dans l’incapacité d’envisager des périodes de célibat entre deux relations.

Les personnes au tempérament passionné et aux exigences élevées en amour sont aussi davantage sujettes au phénomène de relation pansement.

Faut-il définitivement tirer un trait sur la relation avec son ex ?

Alors, faut-il considérer comme irrémédiablement perdues toutes les histoires d’amour qui se sont one day terminées ? Existe-t-il des exceptions ou l’adage « jamais deux sans trois » reste-t-il d’actualité en amour ?

LIRE  Comment rencontrer et séduire une MILF ?

Des tentative rarement fructueuses

Bien que risquées et peu prometteuses, 11% des relations de couple se construisent sur les décombres d’une histoire passée avec un ex. Ces « retours de flamme » aboutissent malheureusement rarement sur un happiness ending.

La plupart du temps, ils ne font que retarder l’inéluctable, après avoir fait souffrir toutes les parties prenantes.

Quelles conditions pour réussir ?

Certains experts estiment possible de raviver la flamme avec son ex, à quelques conditions néanmoins :

  • Avoir mené un travail sur soi et sur les dysfonctionnements ayant causé l’échec
  • S’être accordé le temps nécessaire pour faire son deuil et tourner la page
  • Être prêt à tirer les leçons du passé et à ne pas reproduire les erreurs

Si ces prérequis sont remplis, alors seulement une seconde chance pourra s’envisager.

Quelle attitude adopter suite à une rupture ?

Plutôt que de chercher à reboucher au plus vite le trou béant laissé par une séparation, mieux vaut apprendre à vivre avec, puis progressivement sans. Quelles sont les étapes clés pour surmonter une rupture ?

  1. Ressentir toutes les émotions
  2. Prendre soin de soi
  3. Analyser ce qui n’allait pas
  4. Tirer les enseignements
  5. Visualiser l’avenir

En guise de conclusion…

Bien qu’elle puisse sembler tentante au premier abord, l’idée de « ravaler son vomi » en renouant avec un ex s’avère rarement payante. Outre le fait que cela risque de rouvrir des blessures mal refermées et de causer souffrances aux partenaires, les probabilités d’aboutir sur une belle et saine relation sont minces.

Alors, à moins d’être absolument certains que les problèmes ont été résolus et que le deuil est fait des deux côtés, mieux vaut tirer définitivement un trait sur le passé. L’avenir réserve encore de belles surprises !

Experte dans les rencontres et les relations lesbiennes !