Comment les lesbiennes font-elles l’amour ?

lesbienne

Comment les lesbiennes font-elles l’amour ?

juin 5, 2022 Mon blog

On a tous une idée assez précise de comment se déroulent les relations sexuelles dans un couple hétérosexuel. À la fois un acte physique et spirituel, faire l’amour est basé sur le plaisir des deux partenaires. Le plus extraordinaire est que cet acte s’effectue également au sein d’un couple homosexuel. Mais dans ce domaine, les idées reçues demeurent assez nombreuses. Comment les couples lesbiens arrivent-ils à se satisfaire sexuellement ? Vous serez même surpris de découvrir certaines informations.

lesbienne

Les préliminaires

Les lesbiennes ont également leur moment de plaisir. Puis tout comme avec les autres types de couples, tout commence parfois par les préliminaires.

Ce sont de petits moments où l’on se met « en condition » pour passer à l’acte dans les plus brefs délais. Cela se traduit par de petits mots, de petits gestes pour accentuer le désir. Les préliminaires ne sont pas toujours observés, mais ont quand même leur importance.

Objectif du sexe chez les lesbiennes : l’orgasme ?

On ne peut apporter du plaisir à son partenaire sexuel si l’on ne maîtrise pas les moindres recoins de son corps et également sa psychologie. Ce n’est point pour paraître cliché, mais la satisfaction sexuelle chez le genre féminin demande bien plus qu’un simple mouvement aller-retour.

Entre elles, elles se comprennent et peuvent donc vite déceler ce que recherche l’autre. C’est là un avantage du sexe entre personnes de même genre. Les lesbiennes peuvent se voir l’une à travers l’autre, puisqu’elles ont presque la même constitution morphologique et biologique. Elles n’ont point besoin de longs et d’interminables préliminaires, mais de façon générale, le sexe entre lesbiennes accorde un point d’honneur à l’orgasme.

Atteindre l’orgasme

Pour atteindre l’orgasme, lorsqu’elles font l’amour, les lesbiennes usent de bon nombre de stratégies, allant de certaines positions au voyeurisme. Pour les positions on y reviendra. Notez que les lesbiennes pour être excitées au point d’avoir un orgasme doivent avoir été sensibles à quelque chose. Or les côtés sensibles de l’une ne sont pas forcément ceux de l’autre. Alors que les caresses, les jeux de doigts et autres suffiraient pour faire jouir l’une, l’autre n’a peut-être besoin que de voir son partenaire se caresser.

Certains rattachent l’orgasme au fait que l’une des partenaires joue le rôle du mâle et l’autre celui d’une femelle. Nul besoin de cela. En fait, la capacité d’échanger de rôle pendant l’acte et de ne pas avoir de problème d’érection rend les choses faciles. Le savez-vous ? Les femmes peuvent avoir plusieurs orgasmes lors d’une relation intime entre lesbiennes.

lesbienne

Les positions du Kamasutra pour lesbiennes

Avant tout, oubliez vos préjugés selon lesquels les lesbiennes ne sauraient s’épanouir sexuellement. Vous seriez surpris de voir la panoplie de choix qu’elles ont quand il s’agit de faire l’amour. Puisqu’il s’agit avant tout de se faire plaisir et surtout d’explorer son corps, faire l’amour devient ainsi tout un art. 

Le Kamasutra, un guide qui renseigne sur comment faire l’amour peut aussi s’adapter au sexe entre deux personnes du genre féminin. Entre autres positions, on peut avoir :

La position ciseaux

Cette position renvoie à l’image du ciseau. C’est une position qui consiste pour les partenaires à se disposer face à face de sorte à faciliter le contact entre leurs parties génitales. L’idée, c’est de permettre aux parties génitales de se frotter les unes contre les autres. Ce qui déclenche aussi bien la montée de l’excitation que l’orgasme. Toutefois, il faudrait que les parties génitales soient assez morphologiquement adaptées à cela. Tout se base sur les lèvres des parties génitales. Ce sont elles qui se frottent au moment du contact.

La position 69

C’est la position classique pour lesbiennes. Plaisir garanti ! En effet, dans le contexte du sexe entre lesbiennes, l’oral garde une place prépondérante.

Les parties qui procurent à la femme le summum du plaisir en général sont entre autres, le clitoris et la zone de la vulve hétérogène. Ces différents points peuvent être excités aussi bien par les doigts, par le frottement, mais aussi et surtout par la langue. Que ce soit le cunnilingus ou l’anulingus, le sexe oral est en principe une stratégie assez performante. Simplement parce que la langue est constituée de sorte qu’à son contact, l’effet d’excitation est déclenché.

La position six neuf (69) est donc une position qui se révèle très essentielle. Surtout lorsqu’on sait qu’elle permet aux deux partenaires de se satisfaire au même moment. Ici on utilise aussi bien la langue que les lèvres.

La position cuillère

Cette position permet aux lesbiennes dans leurs ébats de vraiment vivre un moment intense. Ces moments torrides sont mêlés de caresses, d’enlacement et d’excitation clitoridienne.

Outre ces différentes positions, les lesbiennes peuvent adopter toutes les positions sexuelles qu’elles incluent la pénétration ou non. En cas de pénétration, elles peuvent user de sextoys ou procéder manuellement.

Les sextoys et le sexe chez les lesbiennes

La notion de sextoys est assez développée chez les lesbiennes. En effet, lorsqu’elles font l’amour, elles ne se refusent rien qui pourrait leur apporter le plaisir voulu. Surtout pour celles qui aiment avoir le contrôle, rien de mieux qu’un sextoy qu’on contrôle à sa guise.

L’univers des sextoys est rempli d’articles qui font le bonheur des lesbiennes. On retrouve les godemichés par exemple. Ce sont ces genres de figurines à l’apparence d’un sexe masculin. Il en existe de tout genre et en diverses matières qu’elles peuvent attacher à la ceinture. Cela leur sert notamment pour la pénétration qu’elle soit vaginale ou anale. Quoique cela puisse paraître surprenant, elles aiment aussi ça et prennent plaisir au sexe anal. Il suffit pour cela que les deux partenaires soient simplement sur la même longueur d’onde.

Un autre joujou qu’elles utilisent régulièrement, ce sont les vibromasseurs. De différentes tailles, les vibromasseurs sont également efficaces quand il s’agit de stimuler les parties sensibles des femmes. 

Mieux, avec l’évolution de la technologie, les vibromasseurs peuvent être utilisés de différentes manières, toujours pour augmenter le plaisir. Beaucoup de femmes lesbiennes restent cependant peu sensibles à la pénétration et trouvent plus leur source de plaisir dans les jeux érotiques.

Les sextoys procurent une certaine liberté aux lesbiennes et c’est l’une des choses qu’elles recherchent le plus.

En résumé, le sexe chez les homosexuels, notamment les lesbiennes, peut bien susciter la curiosité. Mais comme vous pouvez le voir, il ne s’agit pas d’un mythe bien gardé. L’essentiel c’est se donner du plaisir et si le partenaire est ouvert d’esprit, vous pouvez vous essayer à de nouvelles pratiques, à de nouvelles positions.

Share it:

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.